Le nouveau GR de Pays de la Marne et des Deux Morins

Notre Comité entretient des relations permanentes avec la plupart des Communautés de Communes ou d’Agglomérations de notre département. Ces Communautés nous font entièrement confiance pour créer de nouveaux itinéraires de randonnée. L’un d’eux, le GR de Pays de la Marne et des Deux Morins, vient d’être homologué par notre Fédération. Il reprend en grande partie le tracé d’un ancien GR de Pays supprimé voici une vingtaine d’années. Cette création, qui s’inscrit dans le cadre du développement de l’itinérance dans notre département, permet au randonneur de découvrir les vallées du Petit-Morin et du Grand-Morin, ainsi que plusieurs méandres de la Marne.

Quittant La Ferté-sous-Jouarre, notre GR de Pays monte à Jouarre, village au riche patrimoine, un couvent et une crypte mérovingienne, avant de redescendre vers la vallée du Petit-Morin. Il arrive à St-Cyr-sur-Morin où l’auteur de « Quai des brumes, Pierre Mac-Orlan, y avait sa maison et où nous pourrons visiter le musée départemental de Seine-et-Marne. La vallée du Petit-Morin était jadis parcourue par un pittoresque Tacot : sa locomotive est toujours là, en gare de St-Ouen-sur-Morin, prête à emmener les voyageurs. Le GR de Pays traverse ensuite les villages d’Orly-sur-Morin, de Bellot et de Villeneuve-sur-Bellot avant d’arriver à Verdelot où nous pourrons déguster le cidre local et nous évader dans le magnifique jardin du « Point du Jour ».


Changement de décors et cap au Sud, en passant par les villages de Montdauphin , de Montolivet et de Thiercelieux à la recherche du Loup-Garou. Voici Meilleray et le Grand-Morin où nous rencontrons encore les traces d’un ancien tacot. Cette fois, les rails sont bien présents pour permettre la circulation du Vélo-rail. Une coulée verte nous conduit à La Ferté-Gaucher, ville typique de la Brie. Puis, c’est Jouy-sur-Morin, ville jadis très active avec ses fabriques de papier et de céramique. Nous traversons maintenant de verts pâturages où les vaches nous annoncent que Coulommiers, la capitale du fromage, est proche. Depuis Meilleray, le Grand-Morin a pris des forces et il peut, désormais, faire tourner les roues des moulins de La Genevray, de Prémol ou Du Coude. Voici Crécy-la-Chapelle, là où le Grand-Morin se divise en multiples canaux qui font de Crécy la « Venise Briarde ». Encore quelques moulins et le Grand-Morin passe sous le pont du canal de Chalifert avant de finir sa course dans la Marne à Condé-Ste-Libiaire.

La Marne, nous la retrouvons à La Ferté-sous-Jouarre pour suivre quelques-uns de ses méandres. Notre itinéraire passe par Chamigny, patrie de plusieurs peintres, puis prend de la hauteur pour admirer de superbes points de vue sur les boucles de la marne avant d’atteindre les premiers ceps de vigne de Champagne. Le GR de Pays traverse alors la Marne pour suivre l’aqueduc de la Dhuys qui alimente toujours en eau, non plus Paris, mais Marne-la-Vallée. Notre voyage se termine à Nogent-L’Artaud, charmant village du département de l’Aisne, mais bien desservi par les transports d’Île-de-France.


Christian Derappe, Président CRSI Ile-de-France