Phytolaque, un poison pour nos forêts !

Cette plante de 2 à 3 m de hauteur, tige rose fruits noirs luisants a envahi les forêts de Fontainebleau et alentours (Coquibus, Nemours).
Déjà 1/5éme de la forêt de Fontainebleau est touché, soit 170 parcelles ! En 30 ans seulement !
Elle repousse les insectes et la plupart des oiseaux empêche la régénération naturelle des chênes, chasse muguet et jonquilles, étouffe le sol. Adieu les champignons ! enfin, elle empoissonne les animaux (chevaux, vaches…).

Comment pouvons nous agir ?

 

– Rendez-vous « Chantiers » : Venez participer à une 1/2 journée d’arrachage avec l’association ASABEPI, suivie d’un pique-nique convivial ou d’une randonnée
– En club, organisez vous mêmes des 1/2 journées d’arrachage suivies de vos activités
– Parrainez une ou plusieurs parcelles où seul(e) ou à plusieurs, vous arrachez ou coupez les phytolaques selon votre disponibilité. prévoir plusieurs jours par parcelle et par an. et invitez vos amis !
– En randonnée, avec un simple bâton, on peut sectionner les plantes (dés la mi-juillet), laissez 50 cm de tige pour permettre de repérer les phytolaques en hiver lors des séances d’arrachage).
– L’arrachage peut se faire toute l’année; des gants et un outil à large lame suffisent. l’élimination des très jeunes plantes se fait sans grand effort à l’aide d’un sarcloir. Entasser les plantes fructifiées. Voir le protocole d’arrachage sur le site internet ASABEPI.

Depuis 2008, environ 250 personnes ont pu s’investir, il en faut bien davantage !

Renseignements :

J-Claude PERREE : 01 60 66 28 12 / phyto@netcourrier.com / page Facebook  / site internet